mardi 15 février 2011

Dernières nouveautés chez Guerlain: Shalimar Parfum Initial et La petite robe noire 2.

 Ces nouveautés ne réjouiront peut-être pas les amoureux des grands classiques de Guerlain, néanmoins elles méritent qu'on s'y attarde car elles sont vraiment jolies dans leur style.  Shalimar  Parfum Initial décontenancera sûrement les adeptes de l'original, mais si on le considère comme un parfum à part entière et non  tel un flanker, on trouve un joli parfum jeune et sexy, certes un peu sucré, mais réellement bien exécuté dans ces esprit: en effet, on ne peut y nier la qualité des matières premières. Quant à la Petite Robe noire 2,  je la préfère nettement à la première, je la trouve plus douce, moins gourmande, plus élégante, peut être pas novatrice, mais très agréable dans son genre. 

Shalimar Parfum Initial, qui sortira à la fin de ce mois, s'adresse, je présume,  aux jeunes filles qui n'oseraient pas s'essayer à Shalimar, telle une invitation à se laisser tenter par le fameux best seller de la maison Guerlain, comme un premier pas vers le plus célèbre des orientaux.  Il s'ouvre sur des notes hespéridées, bien que la bergamote soit moins présente que dans l'original, car c'est surtout un bel iris, ou plutôt beurre d'iris qu'on sent poindre nettement dès l'ouverture. Les notes florales moins perceptibles de Shalimar ont ici été poussées, (rose, jasmin) pour un effet assez différent de son grand frère. Si l'effet est plus floral, il est aussi nettement plus gourmand, notamment en raison de la présence de la fêve tonka, en note de fond, qui apporte une sensation moelleuse et ronde au parfum. Il n'est pas impossible que quelques notes fruitées, apportent un petit quelque chose de pimpant, pétillant à la composition.  L'effet  "rajeuni" est bien là, mais l'iris très présent lui confère ce charme poudré qui le distingue des parfums fleuris fruités ou  gourmands que l'on sent partout en ce moment. 

Il s'étire enfin sur des notes vanillées, addictives, si typiques de la maison Guerlain. Les notes de fond sont effet celles où l'on retrouve vraiment Shalimar, même si l'effet reste bien distinct d'un bout à l'autre de la composition.  Alors, oui, ce parfum lorgne vers le style jeune fille qui est en vogue, en ce moment, mais c'est très joliment orchestré. 

La petite robe noire ne m'avait pas emballée lors de sa sortie. Pas mon style de parfum, pas le registre où l'on attendait Guerlain, et puis un réglisse tellement présent qu'il m'évoquait trop Lolita Lempicka. Bien sûr, c'était bien fait, mais je n'ai pas accroché. La seconde version, tout juste sortie ou qui va sortir dans les prochains jours, tourne autour de la fleur d'oranger,  avec un côté guimauve, mais plus en finesse que la première, une jolie gourmandise légère en quelque sorte. Certes on reste dans un registre "accessible", mais c'est très "mignon". Il faut dire que les notes de fleur d'oranger et de vanille y sont pour beaucoup puisque ce sont des notes que j'affectionne particulièrement.  Des notes, fugaces, de bergamote en tête, une évolution où domine nettement la fleur d'oranger, élément central du parfum, relevé d'un côté très guimauve (on reste dans la gourmandise).  Cet effet a quelque chose d'amandé, voire un peu dragée.  On note aussi une facette poudrée,  probablement dûe à la présence d'iris dans la composition. Le fond s'alanguit sur des notes vanillées, musquées et légèrement cuirées, ce qui n'est pas pour me déplaire, apportant un peu d'originalité au parfum tout en contrebalançant le côté guimauve.  Sur touche cet effet fleur d'oranger et cuiré persiste longtemps et n'est franchement pas dénué de charme!


(nb: cet article vient d'être légèrement modifié suite à de nouveaux essais. )

10 commentaires:

Jicky&Phoebus a dit…

J'avoue, je fais parti de ceux qui ont peur...

Cependant, je dois avouer que Thierry Wasser n'a pas du tout déconné chez Guerlain ! Ok, Idylle et Guerlain Homme sont pas de grosses prises de risques, mais avait-il vraiment le choix ?

Le Parfum Initial, comme l'a fait remarquer une internaute, ça fait un peu "Eau Première", mais passons. Moi c'est plus le rose qui me fait peur. En soit, le gourmand et tout, ça va, je relativise (j'en parle à mon psy :p). Puis tant que ya de l'iris ;)

Juste, la robe noire 2.0, elle s'appelle quand même pas "La Petite Robe Noire 2" ???
J'ai mis longtemps à apprécier la 1ère, mais je connais quelqu'un qui la porte merveilleusement bien. Je vois pas trop l'interet d'en sortir une deuxième, mais j'attend de sentir...

Mais là encore le jus rose, ça me tue... Y'a que Insolence pour moi qu'a le droit ^^

soph a dit…

oui, je crois que l'idée de parfum initial pou shalimar, est une sorte d'initiation comme l'eau première, du moins c'est comme ça que je 'lai compris, peutêtre sylvaine delacourte nous en dira t elle plus!
moi je le trouve gourmand, mais franchement, l'iris est très beau das cette composition, et c'est ce qui lui donne ce petit truc en plus, enfin à mon nez hein!

ensuite euh oui, le nom de la deuxième petite rrobe noire n'est pas très glamour, mais franchement j'aime bien le parfum en soi. Mais bon je ne suis peut être pas objective, j'adore la fleur d'oranger et la vanille, donc ça aide... Bon après, ces parfums étant à peine sortis, ce sont des impressions à partir d'un essai.. d'habitude j'en fais plus, donc il se peut que je re précise mon ressenti dans les jours à venir.

soph a dit…

oui, je crois que l'idée de parfum initial pou shalimar, est une sorte d'initiation comme l'eau première, du moins c'est comme ça que je 'lai compris, peutêtre sylvaine delacourte nous en dira t elle plus!
moi je le trouve gourmand, mais franchement, l'iris est très beau das cette composition, et c'est ce qui lui donne ce petit truc en plus, enfin à mon nez hein!

ensuite euh oui, le nom de la deuxième petite rrobe noire n'est pas très glamour, mais franchement j'aime bien le parfum en soi. Mais bon je ne suis peut être pas objective, j'adore la fleur d'oranger et la vanille, donc ça aide... Bon après, ces parfums étant à peine sortis, ce sont des impressions à partir d'un essai.. d'habitude j'en fais plus, donc il se peut que je re précise mon ressenti dans les jours à venir.

Uella a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Uella a dit…

La seule strategie de Thierry Wasser c'est des "creations" et des flankers marketes pour la gamine de 16 ans. La femme de plus de 35 ans qui aime le style moderne et tres classe (Bas de Soie de Lutens par exemple) ne l'interesse pas.
Idylle a ete un flop aux Etats-Unis, contrairement a L'Instant, My Insolence et Insolence (qui a le merite d'etre un parfum fun et jeune mais pourtant avec une vraie personnalite), Idylle n'a jamais ete commercialise chez Sephora en amerique et c'est le premier "mainstream" dans l'histoire cette maison qui n'est pas sorti en extrait de parfum. Le cote mievre d'Idylle a contribue a cet echec commercial - cibler les jeunes filles OK mais faudrait-il encore savoir ce que veulent les moins de 25 ans. Tout le monde sait tres bien qu'elles preferent les parfums de jeunes putains putassieres et bad girls de Kim Kadarshian au style jeune fille naive, sage et romantique d'Idylle.

Jicky&Phoebus a dit…

Je suis d'accord avec Uella, il ne me semble pas que Idylle ait été un succès, bien au contraire... Surtout qu'à la base, il était plus fait pour les Etats-Unis, donc loupé.

Cependant, quand on voit La Cologne du Parfumeur ou Tonka Impériale, on se dit "I Love You Thierry".

Oui, ça casse un peu avec les nouveaux Guerlain made by Maurice Roucel, mais en même temps, je pense pas que l'identité soit su cassée que ça.

Par contre, comme Uella, je regrette là encore qu'il n'y ait pas eu d'extrait pour Idylle. Ca c'est vraiment dommage !

Sinon, je me vois mal dans la rue, répondre d'un ton fougueux, les yeux un peu plissés, à la question "quel est ton parfum" par "La Petite Robe Noire" [petit moment de suspens]... "2...." avec une voix super glamour.

Mais enfin bon. Je trouve que c'est quand même le fun ^^

soph a dit…

mais il me semble qu'il est prévu un extrait pour Idylle , par contre quand sortira t il ça, je ne sais pas.

Uella a dit…

Jicky, moi j'en suis arrivee a me dire qu'Insolence est le plus interessant des Guerlain depuis...Samsara et Guet-Apens. Moi non plus je me vois tres mal raconter que je porte la Petite Robe Noire 2.

Soph, la sortie de l'extrait d'Idylle presque deux ans apres son lancement j'y crois pas trop mais bon...enfin j'ai plutot le sentiment que la maison Guerlain a fait une croix sur les extraits de parfum, d'ailleurs la plupart des references en extrait ne font desormais plus parties du catalogue et certainement que cette concentration n'existera plus dans dix ans.

Jicky&Phoebus a dit…

J'ai senti les deux aujourd'hui !

Je trouve le Parfum Initial vraiment très réussi ! Oui, on sent pas mal l'iris, mais c'est surtout une note baumée et de la fève tonka qui sont mises en valeur. La note gourmande que je redoutais tant, je ne l'ai pas vraiment sentie, en tout cas, je suis content !

Je l'aime vraiment.

La Petite Robe Noire 2 me laisse pour le moment indifférent. Je vois pas trop son utilité, au vu de l'odeur. Oui, ça sent bon, mais ça m'évoque pas grand chose. Par contre, le flacon est sublime. Je le trouve un peu brouillon, en fait. Mais je vais attendre de mieux le sentir...

soph a dit…

j'ai noté un côté très amandé dans le deuxième essai de la prn2, ue j'avais oublié de préciser dans le texte.

oui les notes gourmandes n'apparaissent pas dans la pyramide pr le parfum initial mais pourtant je luo trouve un côté gourmand. C'est curieux.